Bonsoir,

Nous disions que la hausse devient laborieuse, alors remercions la BOE qui a servi de nouveau catalyseur ! Depuis 4 110, le marché ne cesse de progresser, cependant nous réitérons nos propos : le contexte ne change pas : il n’y a aucune visibilité sur ce marché et les mouvements peuvent être violents. Nous gardons en mémoire que cette hausse est construite sur du sable, nous sommes donc dans une phase de marché extrêmement malsaine et instable. Cette situation n’est pas prête de s’améliorer ! L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. Il y a de l’attentisme de la part de tous les gestionnaires, la volatilité est à 20, ce qui démontre peu de nervosité de la part des investisseurs. Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 15-20 points et privilégions les entrées par anticipations.

Reste donc la question essentielle : Cette hausse a-t-elle du potentiel face à tant d’attentisme et si peu de visibilité ? L’avenir nous le dira mais nous continuons de dérouler notre plan : à savoir acheter sur des replis.

Aspect technique :

Tant que le marché évolue au dessus de 4 310, le sens prioritaire est haussier et les probabilités de rebond restent optimales. On travaille exclusivement les achats sur replis. Un premier warning en intraday apparaîtrait sous 4 345/40 ou nous serions plus méfiants .

Nous neutralisons la hausse sous 4 310 et sur la cassure de ce niveau, nous visons un objectif théorique potentiel à 4265. Ce niveau peut servir de pivot intraday dans la zone de neutralité comprise entre 4 310 et 4 225. Nous aurions un biais haussier au dessus de 4 265/70 et un biais baissier dessous.

Sous 4 225, à court terme nous visons 4 190.Sur la cassure des 4 190, notre objectif théorique potentiel est 4 110.

Une impulsion haussière se déclencherait au dessus de 4 405/10  pour aller chercher les 4 435, puis 4 460. Si le marché consolide au dessus de ce niveau à 4 405, l’indice pourrait rejoindre assez facilement les 4 500 points.

En unité de temps journalière sur le FDAX, nous venons de buter sous la moyenne mobile exponentielle à 150 jours. Nous restons donc hyper méfiant car un retracement de 2-3% pourrait avoir lieu dans les jours à venir. Sur l’EUROSTOXX, nous arrivons sous une résistance qualifiée de “zone potentielle de consolidation”. Celle-ci avait été travaillé durant tout le mois de mai dernier. Par ailleurs, le dernier message que nous a envoyé le marché est un signal de hausse donc nous continuons à privilégier exclusivement les achats sur replis. Face à un contexte aussi hésitant et menaçant, nous vous conseillons de réduire considérablement la taille de vos positions : par exemple, prenez 1/3 de ce que vous avez l’habitude de jouer. Au moins, en cas de contre-pied, vous ne serez pas trop exposé et il ne vous sera pas difficile de “rattraper” votre perte.

Voici nos opérations pour la journée :
FCE :
– Acheté à 4 371,5, revendu un tiers à 4 391,5 (+20 points), un tiers à 4 387,5 (+16 points) et le dernier tiers stoppé flat
– Acheté à 4 360, revendu à 4 380 (+20 points)
Soit un gain total de 32 points pour 1 lot.
FDAX :
– Acheté à 9 995, revendu à 10 045 (+50 points)
Soit un gain total de 50 points pour 1 lot.

Bonne soirée à demain 🙂