Analyses et conséquences d’un Brexit

Brexit text with British and Eu flags illustration

“Un saut dans l’inconnu et des années d’incertitude pour le pays”

C’est avec cette phrase que David Cameron a rappelé son désaccord sur la sortie de son pays de l’Union européenne.

Les conséquences :
1) l’UE perdra 64 millions d’habitants et surtout sa deuxième économie la plus puissante après l’Allemagne
2) le Royaume-Uni perdra son libre accès au marché commun. Ses voitures seront taxées à 10%, ses produits alimentaires à 20%.
3) la libre-circulation des hommes, fini l’installation des Français pour travailler à Londres ou autre, il leur faudrait un visa de travail, même son de cloche pour les Britanniques qui viennent en Europe via l’Eurostar. Il pourrait être soumis à un visa européen.
4) le nerf de la guerre, la finance. Banques et milieux financiers ont prévenu, s’il y a Brexit, ils déménageraient sans doute à Paris ou Francfort.
5) le divorce par ricochet des Écossais. Le premier ministre a rappelé à Londres il y a quelques semaines qu’un Brexit serait un casus belli.
6) Renégociation d’un contrat commercial avec l’Union Européenne

Lire la suite…

Suivi de la vente EURUSD à 1.13580 – Mardi 14 juin 2016

Nous avions réalisé une vente sur l’EURUSD à 1.1358 mardi dernier. Voici l’article que nous avions rédigé : http://www.lb-invest.fr/06/2016/mardi-7-juin-2016-vente-light-eurusd-a-1-13580/

Le deuxième objectif à 1.1220 a été touché (soit un gain de 138 pips). Notre stoploss reste sur notre point d’entrée (à 1.13580), ainsi, peu importe ce qui pourra se passer, nous ne risquons plus rien sur ce marché 🙂

Le dernier objectif est à 1.11580.

C’est offert par la maison… Bons trades et à bientôt !

Volatilité et pricing des options

Volatilité et pricing des options est l’un des 2 meilleurs ouvrages traitant des options. Bien que relativement technique, il est à privilégier car il est vraiment très complet : les Grecques  (et particulièrement le Delta) ainsi que les stratégies optionnelles classiques y sont passées en revue.

Bonne lecture.

Clôture : bilan de trading du mardi 14 juin 2016

Bonsoir,

Nous disions ce matin « le support des 4 220 qui avait tenu jusqu’à présent a fini par céder. Cela ne présage rien de bon et nous incite à envisager une nouvelle dégradation ».

Le marché a continué d’évoluer sous 4 220 et a finit par accélérer fortement à la baisse. Hé bien, c’est fait !!! Notre scénario a parfaitement été validé. 🙂

Nous travaillons donc toujours à la vente jusqu’à 4 315 pour viser dans un premier temps : 4 110 puis 4 005. Les probabilités d’un rebond dans l’immédiat sont très faibles, cependant nous restons sur nos gardes…

La volatilité continue d’augmenter (elle est autour de 30-35). Il y a une forte pression à l’approche du référendum, mais aussi de l’échéance trimestrielle ! Nous avons à ce jour un marché volatile et avec de la vitesse ; en d’autres termes, nous avons les conditions de trading idéales et optimales pour réaliser de belles opérations. 🙂

Lire la suite…

Ouverture : plan de trading du mardi 14 juin 2016

Bonjour, le support des 4220, qui avait tenu jusqu’à présent à fini par céder. Cela ne présage rien de bon et nous incite à envisager une nouvelle phase de dégradation.

Cependant, le contexte de fond reste le même et engendre l’incertitude et l’hésitation. Brexit, hausse des taux, ralentissement de l’économie.

La visibilité reste faible et cela explique l’attentisme des investisseurs. Vendre sous risque de rebond, acheter via quel catalyseur ?

Nous ne sommes ni l’abri d’une baisse plus marquée, ni à l’abri d’un violent rebond technique. Nous restons donc méfiant.

Lire la suite…