Clôture : bilan de trading du lundi 27 juin 2016

Bonsoir,

Ce matin nous préconisions une vente au plus proche des 4 110, à noter que le point haut de la journée est à 4 112,5.

Dès l’ouverture, le marché a été tenté de rebondir mais ça s’est soldé par un échec en heurtant la résistance de 4 100/110 que nous vous donnions vendredi dernier à la clôture, ce qui ne présage rien de bon. De plus, le niveau des 4 000 points a été cassé dans l’après-midi et il n’a suscité AUCUN intérêt de la part des investisseurs. Un retour sur les points bas de vendredi aux alentours des 3 950 vers 17 heures démontre qu’en l’absence totale de rebond ou d’intérêt acheteur : le potentiel de baisse pourrait peut être s’avérer plus important que prévu.

Sur un aspect technique, sous 3 920 nous aurions une dégradation plus sérieuse, avec de fortes probabilités d’aller chercher les 3 800 points.

Lire la suite…

CAC40 vs DAX30

Nous avons eu l’occasion de visionner des extraits vidéos de conférences données par certains “analystes” lors d’un salon bien connu dans le monde la bourse en France. Dans l’un de ces extraits, certains affirment que la différence de « prix » entre le CAC40 et le DAX30 s’explique par l’état de l’économie française (ou allemande).

Nous avons donc une question à poser à ces « analystes » : leur viendrait-il à l’idée de comparer des poires avec des pommes ? Car en comparant le CAC40 et le DAX30, tels que présentés habituellement dans les médias économiques, c’est exactement ce qu’ils font. Nous trouvons cela un peu dommage, d’autant plus que certains de ces analystes gagnent leur vie en « formant » les particuliers.

Pour clore ce débat, sachez que le DAX30 est calculé en réintégrant les dividendes, alors que ce n’est pas le cas du CAC40.

Lire la suite…

Ouverture : plan de trading du lundi 27 juin 2016

Vendredi, l’onde de choc relative au Brexit s’est abattue sur les marchés. Difficile devant un tel impact purement émotionnel d’en tirer des conclusions. La tempête est passé, il nous reste à voir comment le marché compte digérer cette mauvaise nouvelle.Nous continuons à naviguer à vue en favorisant les signaux techniques et en restant extrêmement prudent. Le sens prioritaire est bien évidemment baissier à court terme mais l’objectif principal sera de ne pas nous faire surprendre par un violent rebond technique. Nous passons acheteur au dessus de 4 210/20 et nous vendons sur rebonds jusqu’à 4 110. Nous considérons 4 110 – 4 210 comme une zone de neutralité avec un biais baissier sous 4 160 et un biais haussier au dessus.

Ce matin, nous sommes placé à la vente par anticipation dans la zone 4 110 – 4 115.

Lire la suite…