Clôture : bilan de trading du mardi 12 juillet 2016

Bonsoir,

Quatrième séance de hausse d’affilée pour un cumul de 6% ! Le marché est monté d’un cran, pour autant il n’y a pas eu de relais.

Le contexte ne change pas : il n’y a aucune visibilité sur ce marché et les mouvements peuvent être violents. Cette situation n’est pas prête de s’améliorer ! L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. Il y a de l’attentisme de la part de tous les gestionnaires… Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 15-20 points et privilégions les entrées par anticipations. Actuellement, le marché a autant de raison de monter que de baisser, il faut donc se préparer à tout !

Le Brexit semble digéré et notre objectif des 4 315 annoncé sur le franchissement des 4 225 a été touché. Notre stratégie a donc parfaitement fonctionné et nous nous en réjouissons 🙂

Cependant une question essentielle se pose : Cette hausse a-t-elle du potentiel face à tant d’attentisme et si peu de visibilité ? L’avenir nous le dira mais nous continuons de dérouler notre plan !

Lire la suite…

Analyse à la mi-séance du mardi 12 juillet 2016

Analyse à la mi-séance du mardi 12 juillet 2016 (FCE JUILLET 2016)

Nous l’annoncions depuis plusieurs jours : “Nous neutralisons la baisse sur 4190 franchit en clôture et repassons acheteur pour viser 4225 à court terme. Au dessus de 4225, une probable impulsion haussière apparaîtrait avec pour objectif potentiel théorique 4 310/15”.

Notre stratégie à parfaitement fonctionné ! 4 315 touché ! 🙂

Bravo à toute l’équipe 🙂depositphotos_13364904-Dollars-and-Golden-Trophy-Cup

Ouverture : plan de trading du mardi 12 juillet 2016

Bonjour,

Vendredi, dès l’ouverture, des « intérêts acheteurs se sont manifestés » sur le niveau des 4 100 points. Hier matin le marché est parti une nouvelle fois à la hausse pour aller tester la résistance des 4 265/70.

Les statistiques macroéconomiques (pour exemple, chômage US de vendredi) semblent retrouver leurs impacts post-brexit sur les marchés. Cela atteste d’une certaine absorption du brexit, de plus la volatilité est à 20, ce qui démontre peu de nervosité et aucune inquiétude de la part des investisseurs.

Une impulsion haussière au dessus de 4 225 a bien eu lieu comme nous l’avions annoncé dans notre stratégie. Nous observons toujours la même configuration de marché : les intervenants achètent et vendent tous en même temps et au même moment ! Par ailleurs, il n’y a aucun programme d’achat ou de vente donc aucun directionnel. Il n’y a pas de densité donc pas tendance marquée et le marché reste entre les mains des spéculateurs.

Lire la suite…