Clôture : bilan de trading du mercredi 27 juillet 2016

Bonsoir,

Quelle puissance à l’ouverture ce matin ! Nous évoluons maintenant au dessus de 4 400 ! Après deux semaines d’attente, la stratégie de rupture par le haut a fini par fonctionné. Par ailleurs, le message transmis par le marché reste le même : indécision et hésitation. Il n’y a toujours rien de nouveau : tout le monde achète et vend au même moment…

Il n’y a toujours aucune visibilité sur ce marché. L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. La volatilité est faible : autour de 16, ce qui démontre qu’il n’y a AUCUNE nervosité de la part des investisseurs. De plus, les vacances et les faibles volumes ne nous aident pas. Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 15-20 points

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du mardi 26 juillet 2016

Bonsoir,

Hier, le marché a réalisé un nouveau plus haut à 4 419,5. Aujourd’hui, nous avons toujours le même scénario, nous évoluons entre 4 400 et 4 350 et comme vous avez pu le remarquer, le support des 4 340/50 points a encore fonctionné ! Le franchissement des 4 400 reste difficile, (pas de relais). De plus, il manque un catalyseur et la question relative au potentiel de hausse reste donc d’actualité ! Parallèlement, il consolide au dessus des 4 340/50, support qui a parfaitement fonctionné à maintes reprises. Nous évoluons donc entre ces deux seuils techniques importants.Le message transmis par le marché est clair : indécision et hésitation. Rien de nouveau, ils achètent tous en bas et vendent tous en haut.

Il n’y a rien de nouveau : le contexte ne change pas. Il n’y a aucune visibilité sur ce marché et les mouvements peuvent être violents. Nous gardons en mémoire que cette hausse est construite sur du sable, nous sommes donc dans une phase de marché extrêmement malsaine et instable. L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. Il y a de l’attentisme de la part de tous les gestionnaires, la volatilité est à 18, ce qui démontre peu de nervosité de la part des investisseurs. De plus, les vacances et les faibles volumes ne nous aident pas. Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 15-20 points et privilégions les entrées par anticipations.

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du lundi 25 juillet 2016

Bonsoir,

Le marché a franchi les 4 405/10 pour réaliser un nouveau plus haut à 4 419,5. Mais pas pour longtemps puisqu’il a fini par clôturer sur son niveau d’ouverture ! Le franchissement de ce niveau reste difficile, (pas de relais. De plus, il lui manque un catalyseur et la question relative au potentiel de hausse reste donc d’actualité ! Parallèlement, il consolide au dessus des 4 340/50, support qui a parfaitement fonctionné à maintes reprises. Nous évoluons donc entre ces deux seuils techniques importants. Le message transmis par le marché est clair : indécision et hésitation.

Il n’y a rien de nouveau : le contexte ne change pas. Il n’y a aucune visibilité sur ce marché et les mouvements peuvent être violents. Nous gardons en mémoire que cette hausse est construite sur du sable, nous sommes donc dans une phase de marché extrêmement malsaine et instable. L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. Il y a de l’attentisme de la part de tous les gestionnaires, la volatilité est à 18, ce qui démontre peu de nervosité de la part des investisseurs. De plus, les vacances et les faibles volumes ne nous aident pas. Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 15-20 points et privilégions les entrées par anticipations.

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du vendredi 22 juillet 2016

2222Bonsoir,

Le marché violemment rebondi sur les 4 340 points (niveau sur lequel nous avons conseillé d’acheter) pour être propulsé en ligne droite sur les 4 400 points. Le marché a ensuite consolidé jusqu’à la clôture au dessus des 4 375, niveau au dessus du quel il conserve d’avantage sa dynamique haussière.

Nous disions que ce franchissement restait délicat (pas de relais) et c’est confirmé. Il manque un catalyseur et la question relative au potentiel de hausse reste donc d’actualité.

Cependant,les probabilités de rebond restent optimales au dessus de 4 310/4 305, et surtout 4 345/40. Les achats sur replis restent donc tout aussi d’actualité. Rien de nouveau, dans l’ensemble , si ce n’est qu’un manque de densité probablement généré par les vacances et ces faibles volumes.

On achète donc sur repli, tant que ce niveau n’est pas cassé même si nous doutons sur le potentiel de hausse. Des ventes peuvent être tentées sous les résistances majeures mais exclusivement sur signaux techniques.

Il n’y a rien de nouveau : le contexte ne change pas. Il n’y a aucune visibilité sur ce marché et les mouvements peuvent être violents. Nous gardons en mémoire que cette hausse est construite sur du sable, nous sommes donc dans une phase de marché extrêmement malsaine et instable. Cette situation n’est pas prête de s’améliorer ! L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. Il y a de l’attentisme de la part de tous les gestionnaires, la volatilité est à 20, ce qui démontre peu de nervosité de la part des investisseurs. De plus, les vacances et les faibles volumes aident pas. Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 15-20 points et privilégions les entrées par anticipations.

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du jeudi 21 juillet 2016

Bonsoir,

À deux reprises l’indice a échoué sous la résistance à 4 405/10  ! Aujourd’hui encore, échec relatif au franchissement de ce niveau ! Nous disions que ce franchissement restait délicat (pas de relais) et c’est confirmé. Il manque un catalyseur et la question relative au potentiel de hausse reste donc d’actualité.

Les probabilités de rebond restent optimales au dessus de 4 310/4 305, et surtout 4 345/40. Les achats sur replis restent donc tout aussi d’actualité. Rien de nouveau, dans l’ensemble , si ce n’est qu’un manque de densité probablement généré par les vacances et ces faibles volumes.

On achète donc sur repli, tant que ce niveau n’est pas cassé même si nous doutons sur le potentiel de hausse. Des ventes peuvent être tentées sous les résistances majeures mais exclusivement sur signaux techniques.

Il n’y a rien de nouveau : le contexte ne change pas. Il n’y a aucune visibilité sur ce marché et les mouvements peuvent être violents. Nous gardons en mémoire que cette hausse est construite sur du sable, nous sommes donc dans une phase de marché extrêmement malsaine et instable. Cette situation n’est pas prête de s’améliorer ! L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. Il y a de l’attentisme de la part de tous les gestionnaires, la volatilité est à 20, ce qui démontre peu de nervosité de la part des investisseurs. De plus, les vacances et les faibles volumes aident pas. Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 15-20 points et privilégions les entrées par anticipations.

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du mercredi 20 juillet 2016

Bonsoir,

Le marché évolue sous la résistance des 4375/80, consolidation ou potentiel de hausse épuisé ? La question relative au potentiel de hausse reste d’actualité ! Les probabilités de rebond restent optimales au dessus de 4310, les achats sur replis restent donc tout aussi d’actualité. Rien de nouveau, dans l’ensemble , si ce n’est qu’un manque de densité probablement généré par les vacances et ces faibles volumes.

À deux reprises l’indice a échoué sur la résistance à 4 405/10  ! Nous disions que ce franchissement restait délicat (pas de relais) et c’est confirmé.

Il n’y a rien de nouveau : le contexte ne change pas. Il n’y a aucune visibilité sur ce marché et les mouvements peuvent être violents. Nous gardons en mémoire que cette hausse est construite sur du sable, nous sommes donc dans une phase de marché extrêmement malsaine et instable. Cette situation n’est pas prête de s’améliorer ! L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. Il y a de l’attentisme de la part de tous les gestionnaires, la volatilité est à 20, ce qui démontre peu de nervosité de la part des investisseurs. De plus, c’est les vacances et les volumes sont plutôt faibles. Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 15-20 points et privilégions les entrées par anticipations.

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du mardi 19 juillet 2016

Bonsoir,

Hier, dès l’ouverture l’indice a été à nouveau propulsé sur les 4 405/10 sans trop de raison ! Nous disions que ce franchissement restait délicat (pas de relais) et c’est confirmé. La question relative au potentiel de hausse reste donc d’actualité.

Nous disions : Tant que nous évoluons au dessus de 4 345, nous conservons cette dynamique haussière, même si celle-ci s’avère de plus en plus laborieuse et un premier warning intraday apparaîtrait sous 4 345/40.

eh bien c’est fait , nous avons cassé les 4345/40 donc Warning, cependant, les probabilités de rebonds ne peuvent pas être infirmées tant que nous évoluons au dessus de 4 310/ 4 305. Nous avons été chercher les 4 302,5, les 4 305 ne sont donc pas cassés. Ainsi, même si nous doutons sur le potentiel de hausse, nous continuons d’acheter sur repli, tant que ce gros support tient !! Nous neutraliserons la hausse sous ce niveau.

Des ventes peuvent être tentées sous les résistances majeures mais exclusivement sur signaux techniques.

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du lundi 18 juillet 2016

Bonsoir ,

Dès l’ouverture l’indice a été à nouveau propulsé sur les 4 405/10 sans trop de raison ! Nous disions que ce franchissement restait délicat (pas de relais) et c’est confirmé. La question relative au potentiel de hausse reste donc d’actualité. Cependant tant que nous évoluons au dessus de 4 345, nous conservons cette dynamique haussière, même si celle-ci s’avère de plus en plus laborieuse. Les probabilités de rebonds ne peuvent pas être infirmées tant que nous évoluons au dessus de 4 310. On achète donc sur repli, même si nous doutons sur le potentiel de hausse. Des ventes peuvent être tentées sous les résistances majeures mais exclusivement sur signaux techniques.

Il n’y a rien de nouveau : le contexte ne change pas. Il n’y a aucune visibilité sur ce marché et les mouvements peuvent être violents. Nous gardons en mémoire que cette hausse est construite sur du sable, nous sommes donc dans une phase de marché extrêmement malsaine et instable. Cette situation n’est pas prête de s’améliorer ! L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. Il y a de l’attentisme de la part de tous les gestionnaires, la volatilité est à 20, ce qui démontre peu de nervosité de la part des investisseurs. De plus, les vacances approchent et les volumes sont plutôt faibles. Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 15-20 points et privilégions les entrées par anticipations.

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du vendredi 15 juillet 2016

Bonsoir,

Nous disions que la hausse devenait laborieuse, alors remercions la BOE qui a servi de nouveau catalyseur en cette fin de semaine.

Depuis 4 110, le marché ne cesse de progresser, hier nous mettions en avant le niveau des 4 345 sous lequel apparaîtrait un premier warning intraday. Ce niveau a parfaitement fonctionné pour les achats sur replis.

Cependant nous réitérons nos propos : le contexte de fond ne change pas. Il n’y a aucune visibilité sur ce marché et les mouvements peuvent être violents. Nous gardons en mémoire que cette hausse est construite sur du sable, nous sommes donc dans une phase de marché extrêmement malsaine et instable. Cette situation n’est pas prête de s’améliorer ! L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. Il y a de l’attentisme de la part de tous les gestionnaires, la volatilité est à 20, ce qui démontre peu de nervosité de la part des investisseurs. Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 15-20 points et privilégions les entrées par anticipations.

Reste donc la question essentielle : Cette hausse a-t-elle du potentiel face à tant d’attentisme et si peu de visibilité ? L’avenir nous le dira mais nous continuons de dérouler notre plan : à savoir acheter sur des replis.

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du jeudi 14 juillet 2016

Bonsoir,

Nous disions que la hausse devient laborieuse, alors remercions la BOE qui a servi de nouveau catalyseur ! Depuis 4 110, le marché ne cesse de progresser, cependant nous réitérons nos propos : le contexte ne change pas : il n’y a aucune visibilité sur ce marché et les mouvements peuvent être violents. Nous gardons en mémoire que cette hausse est construite sur du sable, nous sommes donc dans une phase de marché extrêmement malsaine et instable. Cette situation n’est pas prête de s’améliorer ! L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. Il y a de l’attentisme de la part de tous les gestionnaires, la volatilité est à 20, ce qui démontre peu de nervosité de la part des investisseurs. Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 15-20 points et privilégions les entrées par anticipations.

Reste donc la question essentielle : Cette hausse a-t-elle du potentiel face à tant d’attentisme et si peu de visibilité ? L’avenir nous le dira mais nous continuons de dérouler notre plan : à savoir acheter sur des replis.

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du mercredi 13 juillet 2016

Bonsoir,

Nous disions ce matin qu’une question essentielle se pose : la hausse que nous observons ces derniers jours, a-t-elle du potentiel face à tant d’attentisme et si peu de visibilité ? Il semblerait que ce soit assez laborieux… Les catalyseurs “positifs” qui pourraient apporter de la visibilité sur les marchés européens sont inexistants.

Face à une volatilité aussi faible, il n’y a pas d’autre alternative que d’acheter systématiquement sur des replis. Oui, ce marché étant haussier et nous nous contentons d’appliquer notre plan.

Il faut faire preuve de beaucoup de patience et de discipline devant ce marché. Nous devons nous adapter au comportement du marché. Le contexte ne change pas : il n’y a aucune visibilité sur ce marché et les mouvements peuvent être violents. Cette situation n’est pas prête de s’améliorer ! L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. Il y a de l’attentisme de la part de tous les gestionnaires… Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 15-20 points et privilégions les entrées par anticipations. Actuellement, le marché a autant de raison de monter que de baisser, il faut donc se préparer à tout ! C’est toujours la même configuration : un mouvement et plus rien…

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du mardi 12 juillet 2016

Bonsoir,

Quatrième séance de hausse d’affilée pour un cumul de 6% ! Le marché est monté d’un cran, pour autant il n’y a pas eu de relais.

Le contexte ne change pas : il n’y a aucune visibilité sur ce marché et les mouvements peuvent être violents. Cette situation n’est pas prête de s’améliorer ! L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. Il y a de l’attentisme de la part de tous les gestionnaires… Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 15-20 points et privilégions les entrées par anticipations. Actuellement, le marché a autant de raison de monter que de baisser, il faut donc se préparer à tout !

Le Brexit semble digéré et notre objectif des 4 315 annoncé sur le franchissement des 4 225 a été touché. Notre stratégie a donc parfaitement fonctionné et nous nous en réjouissons 🙂

Cependant une question essentielle se pose : Cette hausse a-t-elle du potentiel face à tant d’attentisme et si peu de visibilité ? L’avenir nous le dira mais nous continuons de dérouler notre plan !

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du lundi 11 juillet 2016

Bonsoir,
Vendredi, dès l’ouverture, des “intérêts acheteurs se sont manifestés” sur le niveau des 4 100 points. Les statistiques macroéconomiques (pour exemple, chômage US de vendredi) semblent retrouver leurs impacts post-brexit sur les marchés. Cela atteste d’une certaine absorption du brexit.

La volatilité est à 21, ce qui démontre peu de nervosité et aucune inquiétude de la part des investisseurs. Ce matin, le marché a ouvert une nouvelle fois à la hausse. Notre achat par anticipation à 4 216,5 points a parfaitement fonctionné et une impulsion haussière au dessus de 4 225 a bien eu lieu comme nous l’avions annoncé dans notre stratégie.

Nous observons toujours la même configuration de marché : les intervenants achètent et vendent tous en même temps et au même moment ! Par ailleurs, il n’y a aucun programme d’achat ou de vente donc aucun directionnel. Il n’y a pas de densité donc pas tendance marquée et le marché reste entre les mains des spéculateurs.

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du vendredi 8 juillet 2016

Bonsoir ,

Des l’ouverture, des “intérêts acheteurs se sont manifestés” sur le niveau des 4 100 points. Le marché évolue sous la résistance des 4 190/95, niveau au dessus duquel nous neutralisons la baisse.

Les statistiques macroéconomiques (chômage US pour cette après-midi) ont retrouvé leurs impacts post-brexit sur les marchés. Cela atteste d’une certaine absorption du brexit.

Cependant, nous observons toujours la même configuration de marché : les intervenants achètent et vendent tous en même temps et au même moment ! Par ailleurs, il n’y a aucun programme d’achat ou de vente donc aucun directionnel. Il n’y a pas de tendance marquée et le marché reste entre les mains des spéculateurs.

Il n’y a aucune visibilité sur ce marché et les mouvements peuvent être violents. Cette situation n’est pas prête de s’améliorer ! L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. Il y a de l’attentisme de la part de tous les gestionnaires… Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 20-25 points et privilégions les signaux techniques (avec une volatilité autour de 25 ils sont super bien adaptés). L’hésitation se poursuit… Actuellement, le marché a autant de raison de monter que de baisser, il faut donc se préparer à tout !

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du jeudi 7 juillet 2016

Après trois séances de baisse d’affilée, le marché a tenté un rebond à l’ouverture et a échoué sur la résistance des 4 160/70 points, pour revenir sur les 4 100 en globex. Nous observons toujours la même configuration de marché : les intervenants achètent et vendent tous en même temps et au même moment ! Par ailleurs, il n’y a aucun programme d’achat ou de vente donc aucun directionnel. Il n’y a pas de tendance marquée et le marché reste entre les mains des spéculateurs.

Il n’y a aucune visibilité sur ce marché et les mouvements peuvent être violents. Cette situation n’est pas prête de s’améliorer ! L’hésitation, la crainte, et l’incertitude dominent les marchés sur tous les horizons de temps. Il y a de l’attentisme de la part de tous les gestionnaires… Prudent, nous nous contentons d’accumuler des écarts de 20-25 points et privilégions les signaux techniques (avec une volatilité autour de 25 ils sont super bien adaptés). L’hésitation se poursuit… Actuellement, le marché a autant de raison de monter que de baisser, il faut donc se préparer à tout !

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du mercredi 6 juillet 2016

Bonsoir,
Troisième séance de baisse d’affilé et pourtant : AUCUN RELAIS, AUCUNE PANIQUE, AUCUN PROGRAMME DE VENTE.

Ce matin nous disions déclencher une vente stop sous 4 110 et de nouveau notre scénario a parfaitement fonctionné :). En cassant ce niveau, l’accélération baissière a emmené l’indice sur les 4 060 points mais pour autant, aucun mouvement de panique n’a eu lieu. En globex le marché est même retourné tester les 4 110/20. Malgré cela, il reste plombé.

Nous observons toujours la même configuration de marché : les intervenants achètent et vendent tous en même temps et au même moment ! Par ailleurs, il n’y a aucun programme d’achat ou de vente donc aucun directionnel. Il n’y a pas de tendance marquée et le marché reste entre les mains des spéculateurs.

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du mardi 5 juillet 2016

Bonsoir,

Nous le disions ce matin dès l’ouverture : un repli semble amorcé. C’est confirmé. Le marché nous a envoyé une première alerte intraday en passant sous 4 210 mais surtout en cassant les 4 190. Nous sommes entrés dans une nouvelle phase avec une neutralisation de la hausse. Le marché est plombé, la baisse est lente et la volatilité reste modérée (autour de 25).

Le niveau de dégradation étant plus bas à 4 110 points, il n’y a pas lieu de s’alarmer face à ce repli. La hausse n’est pas infirmée, elle est simplement neutralisée pour le moment.

Nous évoluons dans une phase de marché extrêmement instable, dangereuse et malsaine où le seul catalyseur est l’émotionnel. Cela génère des mouvements assez violents. Il n’y a pas de directionnel, nous évoluons en fonction des rumeurs. Cependant, la chute de la livre sterling pourrait éventuellement être en corrélation directe avec cette baisse. À surveiller !

Si on casse les 4 145/50, il est fort probable qu’on aille plus bas pour aller chercher directement 4 100/4 110 points. Sous ce niveau, une dégradation plus sévère apparaîtrait. On ré-attaque à la vente sous 4 110 puis sous 4 040 avec pour premier gros objectif les 3 920 points.

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du lundi 4 juillet 2016

Bonsoir,
Dés l’ouverture le marché est parti à la hausse pour aller tester les 4 290, pour ensuite retracer. La baisse a été très lente, sans vitesse et avec une certaine “régularité” (nous savons tous que la fermeture des marchés US y est pour quelque chose).

Nous restons donc sur notre optique, cette hausse est construite sur du sable dont le seul catalyseur est purement émotionnel. Cependant, cette hausse nous oblige en terme de probabilités de réussite à travailler exclusivement les achats sur replis.

Tant que nous évoluons au dessus de 4 225, les probabilités de rebond sont optimales. Un premier warning intraday apparaîtrait sous 4 210, mais c’est surtout sous 4 190/85 que la hausse serait neutralisée. Devant un marché avec si peu de vitesse et de densité, nous avons opté pour une approche sécurisée.

Lire la suite…

Bilan de la semaine « Post-brexit »

Bonsoir,

Il y a une semaine jour pour jour, c’était l’impact, le choc du Brexit s’abattait sur les marchés. Ce jour-là, le vendredi 24 juin 2016, le CAC perdait 8,04% en session avec un plus bas à 3 920 points (-10%).

Durant cette semaine « post-brexit », le future CAC40 a enchaîné quatre séances de hausse d’affilé pour nous offrir un rebond de 4,07% ! Ce mouvement est essentiellement alimenté par le fait que l’on pourrait bientôt voir d’éventuelles actions des banques centrales et/ou des gouvernements.

Cette hausse est donc construite sur du sable dont le seul catalyseur est purement émotionnel. À la moindre nouvelle, le marché part violemment dans un sens et efface toute logique technique !

Lire la suite…

Clôture : bilan de trading du jeudi 30 juin 2016

Bonsoir,

Nous l’annoncions hier lors de la clôture : “le marché continue son rebond alimenté par des rumeurs relatives à d’éventuelles actions des banques centrales pour « contrer » ce Brexit”. Le marché a explosé violemment à la hausse juste après la clôture !

Nous disions repasser acheteur au dessus de 4 210/2. Une clôture au dessus de ce niveau et notamment un franchissement des 4 245 point renforcerait cette hausse et infirmerait la baisse à court et à moyen terme. Une fois de plus, nous avons vu juste :). Ce matin nous avons vendu au plus proche de la résistance  4 210/20 . Ces ventes se sont soldées par des résultats peu « productifs » à cause d’une consolidation sous cette résistance. Conséquence pour nous : retroussage de manches et changement de plan !

Nous avons opté en début d’après-midi pour une stratégie beaucoup plus agressive en partant de ce constat :

Depuis trois jours le marché nous envoie un message clair : une continuité de la hausse. De plus, en intraday, le marché est parti à la hausse dès 9h15, comportement identique à celui d’hier. En consolidant sous cette résistance, le marché se renforçait… Le marché n’a réalisé AUCUN retracement depuis 2-3 jours. Nous avons donc acheté sur les 4 211 points, pour une target à 4 243,5.

Lire la suite…